La Compagnie

La compagnie

La compagnie Tisse-merveilles naît en 2010. Elle prend la suite d’une autre association qui travaillait avec des conteurs bénévoles ou en voie de professionnalisation, pour pouvoir s’occuper des conteurs et musiciens qui en ont fait leur métier.

Le projet artistique.

La compagnie  revendique l’univers de la parole comme étant musical.
Les conteurs sont des musiciens; leur instrument est la parole.
Les contes sont des liens qui tissent les cultures, ils nous parlent de la diversité et des particularités mais restent toujours reliés avec l’universalité des hommes.

La compagnie travaille sur toutes les formes de la littérature orale.
Elle propose des créations différentes,  tant traditionnelles qu’expérimentales.

La tradition: Le conteur et sa voix, son répertoire, et le soucis permanent de transmettre.

L’expérimental: Le conteur, la musique, son répertoire et la revendication de considérer le conte comme un genre de musique à part entière.

A travers le choix du répertoire,  les conteurs cherchent à créer des passerelles entres les histoires et entre les spectacles, afin de dessiner le croquis d’un univers homogène.

A travers diverses expériences Tisse-merveilles part en quête de poétique et de poésie, en fouillant dans la grande forêt des mythes, des légendes et des contes, emportant avec lui une part de ce langage universel qu’est la musique.

Les conteurs, les musiciens, les comédiens

Jérémie Brochard

Jérémie pratique l’art du conte depuis  une dizaine années, après un parcours étudiant autour des arts du spectacle. Il travaille avec aussi avec des comédiens et soutient la pratique du théâtre en milieu scolaire, notamment l’art de l’improvisation.
Comme beaucoup de conteur, il est également musicien. Si il joue de la guitare pour pouvoir jouer et conter en même temps, il joue aussi des instruments à vent (Clarinettes et flûtes).
Jérémier prend une position de chanteur pour raconter ses histoires.
Les musiciens eux, cherchent à prendre la parole avec leurs instruments.
Sa parole se promène  entre une  parole contée ( une parole libre, en changement et toujours en devenir), une parole chantée (une parole plus écrite et harmonisée),et parfois une parole scandée ( se rapprochant alors des pratiques orale du slam et des chansons parlées).

Eliane Tresdoi

Conteuse issue de la tradition orale de par sa culture, Eliane chemine par le biais des contes en traversant l’histoire des Hommes. Ces spectacles tout autant imaginaires que documentaires, témoignent avec force mais également espoir des faits et gestes humains ici et là-bas, avant et maintenant.

Sa couleur est celle du monde. Sa musique, c’est celle qui traverse le temps. Sa voix c’est celle d’un lieu, d’un moment, d’un personnage, qui explique comment et pourquoi, mais aussi pourquoi pas…
Son engagement c’est celui du lien entre hier et maintenant, et demain peut-être…

Phillippe Maire.

Basse et contrebassine. Musicien autodidacte. Il aime traverser tous les répertoires, avec une préférence pour le rock et le jazz.

Mulet Jean-marc.

Il gratte, il gratte, il gratte. Quelque peu addicte à son instrument, il soutient et enrichit les récits par ses rythmiques douces ou frénétiques, et nous emporte aux sons des mélodies de ses chorus riches et brillants.
D’autres musiciens sont amenés à rejoindre la troupe.

Lecamus Guillaume

Comédien, marionnettiste, et plasticien, Guillaume Lecamus est un amoureux du texte. Il aime expérimenter les mots sous pleins de formes. De l’écrit à l’oralisation, de l’oralité à l’écriture et de la musicalité du langage.

Publicités